Déperditions de chaleur
Déperditions de chaleur
Isolation thermique des menuiseries

Dans un logement mal isolé, 15% des déperditions thermiques s'effectuent au niveau des ouvertures. Même correctement posée, une surface vitrée peut constituer un pont thermique. Les matériaux de la fenêtre (bois, aluminium, acier, PVC) peuvent laisser passer plus ou moins de chaleur. Le PVC est le plus performant thermiquement, devant le bois puis l'aluminium.

On mesure ces effets par :

  • Le coefficient de déperdition thermique, noté U (mesuré en W/m².K)
  • Le Ug qui mesure les déperditions du vitrage seul
  • Le Uw celui de la fenêtre dans son ensemble. Pour une porte, il sera noté Ud.

Plus le U est petit, plus le vitrage ou la menuiserie est performant.

Le niveau de référence est celui donnant droit aux aides publiques. Pour une porte, le Ud doit être inférieur à 1,7. Pour une fenêtre en PVC, le Uw maximal est de 1,3. Il passe à 1,6 pour le bois et 1,7 pour l'alu.